Post header

Les aliments transformés

Les rayons de nos supermarchés sont aujourd’hui submergés de produits divers au packaging plus alléchants les unes que les autres. Cependant, l’ensemble de ces produits ne sont pas toujours sains et peuvent être ultra-transformés. Ces aliments sont une cause de la hausse des individus atteints de surpoids ou d’obésité. L’excès de leur consommation favorise également d’autres maux tels que le diabète de type 2 ou encore les maladies cardiovasculaires. Découvrez au sein de cet article différentes informations concernant les aliments transformés et comment limiter leur consommation au quotidien.

Les différents types d’aliments

  • Les aliments frais ou peu transformés

Les aliments frais ou peu transformés sont les aliments qui n’ont pas subi de transformation. Ces derniers, n’ont pas subis non plus d’ajout d’éléments de la cuisine traditionnelle telle que du sucre ou du sel. Ainsi, c’est le type d’aliments à privilégier au quotidien. Ces aliments sont les fruits et légumes frais ou surgelés, œufs, riz, farine, viande, volaille, poisson, lait etc.. 

  • Les aliments transformés

Les aliments transformés sont des aliments où une transformation a été effectué par l’ajout d’un élément. Ce dernier peut être du sucre du sel ou encore de l’huile. C’est le cas des aliments qui se trouvent en boîtes de conserves, les fromages et le pain. 

  • Les aliments ultra-transformés

Les aliments ultra-transformés contiennent des ingrédients que l’on ne trouve pas en cuisine classique. En effet, de nombreux éléments tels que, des additifs sont ajoutés. Ce type d’aliments correspond à environ 50% de notre apport calorique quotidien. Au-delà de l’ajout de nombreux ingrédients, ces derniers subissent de nombreuses modifications physiques. Ainsi, ils sont plus riches en sucre, gras et en sel. En général, ces aliments sont les boissons gazeuses, les céréales à déjeuner, repas surgelés, friandises, aliments panés etc..

Comment reconnaitre un aliment transformé ?

  • L’emplacement des aliments 

En général, les aliments ultra-transformés se trouvent souvent au sein des congélateurs et des allées d’un supermarché. Ces derniers, sont des emplacements stratégiques afin de capter l’intention des consommateurs. Cependant, ces emplacements ne sont pas à fuir car certains aliments bons peuvent s’y trouver.

  • Emballages et déclarations santé

Les aliments ultra-transformés veulent attirer l’attention des consommateurs. Pour cela, la plupart d’entre eux possèdent un packaging coloré avec un design très travaillé. Certains utilisent même des références connues des consommateurs ou bien des déclarations santé telles que “faible en gras” afin de pousser à l’achat. C’est également le cas des logos de santé qui sont basée sur une catégorisation non réglementée. 

  • Une liste d’ingrédients longue et compliquée

La liste d’ingrédients d’un aliment est un élément à analyser. En effet, plus la liste et longue et les termes sont compliqués, plus l’aliment est transformé. Ainsi, vaut mieux privilégier une liste courte et compréhensible.

  • Les valeurs nutritionnelles

Les valeurs nutritionnelles sont également une grille à évaluer. En effet, au sein d’un aliment ultra-transformé les pourcentages de gras (lipides), de sel (sodium) et de sucre sont très élevés et au contraire le pourcentage en fibres est très bas.

Comment se débarrasser des aliments transformés dans notre alimentation ?

  • Cuisinez vos propres repas

Prendre le temps de préparer vos propres repas est le moyen parfait d’éviter de consommer des aliments ultra-transformés. En effet, vous avez le contrôle sur l’ajout de matières grasses. De plus, vous décidez manuellement de la transformation de vos aliments.

  • Choisissez vos restaurateurs avec soin

Aujourd’hui certaines entreprises telles que TAE Cooking proposent des livraisons de repas en entreprise à partir de produits sains et équilibrés. Privilégier ce type d’entreprise permet de garantir des repas de qualité préparés uniquement avec des produits frais. La cuisine fait maison permet donc d’éviter la consommation de produits ultra-transformés.

En conclusion, les produits ultra-transformés sont omniprésents dans notre quotidien. Afin d’éviter au maximum leur consommation, il est préférable d’opter pour des repas fait maison avec des produits frais. Face au manque de temps, la livraison de repas en entreprise peut être un moyen d’assurer la continuité d’un mode de vie sain.